VOYAGE
 13 000 M² d'EXPOSITION
 LES INFRASTRUCTURES
 LES INDUSTRIELS
 LES TRANSPORTEURS
 VOYAGE
 PLAN DE L'EXPOSITION

VOYAGE

L’invitation au voyage

Daumier en son temps a croqué les premiers voyages en chemin de fer… Le Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis possède un très riche fonds de ce caricaturiste, qui sera présenté à l’exposition, de même que des toiles du XIXe siècle, témoignages de l’industrialisation : canal de Saint-Denis, au temps où accostaient les barges chargées de matières premières et cheminées d’usine....

Le mouvement est constitutif du travail du danseur. La chorégraphe Kitsou Dubois a travaillé avec le Centre national d’études spatiales sur le corps en apesanteur : une installation vidéo rend compte des échanges entre scientifiques et artistes, de la manière dont chacun nourrit sa réflexion du travail de l’autre. Kitsou Dubois interviendra sur cette expérience du travail chorégraphique en apesanteur le samedi 14 mai à 17h30.

Marc Tulane, lui, est photographe. Au cœur de ses préoccupations, l’homme et les machines, le travail et les gestes dans des entreprises de transport. Un autre regard de photographe, celui de Jean-Jacques Grezet qui s’est passionné pour la beauté graphique des signes de voiries. Marko, artiste de la rue et graffeur émérite a retravaillé d’autres de ses photographies, témoignage d’un voyage à Alexandrie. Enfin, des travaux photographiques acquis par le Fonds départemental d’art contemporain nous invitent à lever le nez dans les quarante villes du département : quarante nuages !

Gravures anciennes et illustrations contemporaines nous plongent dans l’univers des Voyages extraordinaires de Jules Verne, qu’on fête cette année. Le Musée de la Publicité nous renvoie pour sa part au tourisme du début du XXe siècle et à l’époque des premiers congés payés, avec des affiches de voyage imprimées par Chaix, autrefois installé à Saint-Ouen.

« Voyager en Christofle »… L’entreprise de haute orfèvrerie expose des pièces commandées et réalisées spécialement pour les services de table des paquebots de luxe et des trains de légende. En filigrane, se dessine une évocation de l’époque révolue des voyages de prestige où l’on savait prendre le temps et où l’on cultivait un certain art de voyager ! Les bagages ont évolué eux aussi, comme l’attestent les pièces de maroquinerie présentées par l’entreprise Delsey-Lancaster.

Enfin, du siège en osier au fauteuil d’aujourd’hui, une amusante rétrospective proposée par Air France, fera revivre mannequins, affiches et objets de la compagnie.