1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        


air
mer
fer
route

lundi 16 mai

09:30  Rêve, colère et quotidien dans des transports très communs
Auditorium

Projection.
Programmation de 55 min principalement en direction des adolescents, de la 4ème à la Terminale. Cette programmation peut aussi convenir aux adultes. Durée de la séance : 1h à 1h10.


Le boxeur endormi 5 min
1993, France, noir et blanc, de Karim Dridi
Dans un train de banlieue, un boxeur rêve à son prochain combat. De la rêverie d'un voyageur au désir de triomphe, une esthétique de la rage.

Le voyageur noir 12 min
1992, Allemagne, noir et blanc, de Pepe Danquart
Scène ordinaire dans un tramway allemand. En réponse au discours xénophobe d'une vieille dame, un voyageur se venge avec humour.

Tout le monde descend 12 min
1997, France, couleur, de Laurent Bachet, avec François Berléand
A partir d'un fait réel, histoire d'un banal contrôle de titres de transport dans un bus qui s'achève par une expulsion tragique.

Rouen, cinq minutes d'arrêt 15 min
1996, France, couleur de Ingrid Gogny, avec Karine Viard et Sergi Lopez
Les gares sont aussi de beaux endroits pour des brèves rencontres.

Omnibus 8 min
1992, France, couleur, de Sam Karmann
Un employé modèle voit son avenir s'écrouler quand il se rend compte tardivement que la SNCF a changé les horaires de son omnibus matinale. Normalement, la solidarité de tous aurait dû l'aider.

Il faut imaginer Sisyphe heureux 5min
1996, France, couleur, de Delphine et Muriel Coulin, Avec André Wilms
En 1995, pendant les grèves à Paris, un homme est pris dans les embouteillages avec son fils dont c'est l'anniversaire. "L'emprunt" d'une mobylette va leur apporter un bref moment d'évasion.


Notes :
Toutes les copies se trouvent à l'Agence du court métrage français. Toutes sont en 35 mm, une est sous-titrée en français.


en partenariat avec : Périphérie

09:30  Le fonctionnement des canaux de Paris
Hall Concorde

Atelier / Démonstration
Intervenant : Les canaux de Paris
Mr Jean Papoul (Technicien supérieur, Direction de la voirie et des déplacements, service des canaux), Mr Claude Gaudin (Ingénieur en chef, chef de la circonscription de l'Ourcq touristique, Direction de la voirie et des déplacements)

La supervision du canal de l'Ourcq et la télécommande du Canal Saint-Denis. Démonstration des nouveaux outils qui permettent la gestion des écluses.


en partenariat avec : Mairie de Paris Direction de la Voirie et des Déplacements, service des canaux

09:30  Terre et Ciel : les métiers de l'aérien
Hall Concorde

Rencontre débat
Intervenante : Florence Baudel Youssef


en partenariat avec : Airemploi

09:30  Atelier de carrosserie
Tarmac

Atelier / Démonstration
Formation et déformation de tôle ; les différents aciers (Carosserie Lecoq)


en partenariat avec : Carrosserie Lecoq

10:00  De l'R !
La Carte Imagine « R » : LE TITRE DES JEUNES QUI BOUGENT ! ! !

A tout moment, au détour de leur visite les élèves pourraient être surpris par de drôles de personnages à l'univers décalé.

Ceux-ci feront tout pour les faire bouger mais attention pour les immobiles : pas de quartiers ! Quoi qu'il arrive le message devra passer et vite !

Les gagnants seront les mieux informés, mieux vaut ne pas manquer d'R !


Les jeunes ont besoin de se déplacer tous les jours pour se rendre de leur domicile à leur établissement scolaire ou à d’autres activités. Cela peut entraîner un budget consacré au transport important. Or, souvent les familles privilégient l’achat de tickets au détriment des abonnements, ce qui peut parfois poser des problèmes : voyages moins fréquents, risques de fraudes et de contrôles qui se passent plus ou moins bien…

Aujourd’hui, 40 000 collégiens et lycéens en Seine-Saint-Denis bénéficient des nombreux avantages que leur réserve la carte Imagine « R » :
· Un carte annuelle au tarif réduit particulièrement intéressant – la carte Imagine « R » ne coûte que la moitié d’une carte Orange et il est possible de la régler en 9 mensualités ;
· Les élèves boursiers (35 % des collégiens de la Seine-Saint-Denis) bénéficient en outre d’une réduction égale à un tiers ou aux deux tiers du prix du titre selon le niveau de leur bourse, grâce à une aide spécifique de l’Education Nationale et du Département de la Seine-Saint-Denis ;
· Un nombre de voyages illimité pendant la semaine sur les zones choisies, et sur la totalité des réseaux de la région les fins de semaine, les jours fériés et pendant toutes les vacances scolaires ;
· Des « Bons Plans » : réductions diverses et variées, 3 magazines par an…
La Carte Imagine « R » : un outil éducatif et citoyen : en les aidant à acquérir une Carte Imagine « R », vous contribuerez à apaiser les relations entre les transports publics et les jeunes.


en partenariat avec : Au Tour De Vous, DAD (Direction de l’aménagement et du développement – Conseil Général)

11:00  Le biodécapage - SNBI
Hall Concorde

Rencontre débat
Intervenant : M. Frédéric Cuq (Directeur commercial)

Le bio décapage est une nouvelle technologie qui est à la fois une solution économique et écologique. Cette innovation technique qui consiste à décaper par la projection de grains de blé, s'adapte à tous supports et notamment les pièces d'avions de trains ou de bateaux.



en partenariat avec : Société Nouvelle Biodécap Industrie

11:00  Voyage dans le métro
Auditorium

Projection
Durée de la séance : 40 min
Durée du film : 20 min

Séance du patrimoine destinée aux enfants des CM1 jusqu'aux 6ème ou 5ème

La première nuit
1957, France, fiction noir et blanc, 20 min de Georges Franju

L'errance, le rêve et les rencontres au cœur du métro parisien, la nuit, d'un jeune garçon parti à la recherche d'une jeune fille. Le quotidien devient fantastique. Un classique du cinéma de court-métrage réalisé par Georges Franju, servi par la photographie d' Eugen Shuftan.

«Ce film est dédié à tous ceux qui n'ont pas renié leur enfance et qui, à dix ans, ont découvert à la fois l'amour et la séparation». (Boileau-Narcejac)

Observations : Cette séance qui nécessite un jeu de questions-réponses avant et après la projection peut permettre trois approches différentes et complémentaires :

- Une réalité technique et historique : le métro dans les années 50, au moment de la jeunesse des grands-parents ou arrières grands-parents des spectateurs. (Observation du métro, des affiches, des vêtements) ;
- Le lien entre le réel et le fantastique. La combinaison du banal avec le rêve et l'étrange ;
- Une approche cinématographique. Comment le réalisateur donne-t-il à voir une atmosphère. (Cadrage, ombres et lumières, bruits et musiques)


en partenariat avec : Périphérie

15:00  La logistique : Les différents métiers et la formation
Hall Concorde

Rencontre débat
Intervenant : M.Gavini IUT de Tremblay-en-France


en partenariat avec : IUT Tremblay-en-France

15:00  L'évolution de la construction des voies ferrées
Hall Concorde

Atelier / Démonstration

Ce qu’est la voie


La voie au chemin de fer permet grâce au contact métal-métal d’obtenir une résistance au roulement très faible. Elle guide les véhicules ce qui, en matière de transport est un des principaux facteurs de sécurité. La découverte de ces avantages se perd dans la nuit des temps, mais ce n’est qu’au début du XIXème siècle dans les mines de charbon en Angleterre et en Allemagne que s’établirent les premières voies ferrées. Par rapport, aux services demandés – circulation de petits wagons tractés par des chevaux les premières voies ferrées étaient assez rudimentaires : rails légers, de faible résistance, et de petite longueur…. Ensuite, pour assurer le passage de véhicules de plus en plus lourds, et de plus en plus rapides, particulièrement depuis l’apparition des locomotives à vapeur, la voie ne cessa de se perfectionner.
Le rail fut constitué à l’origine, et bien avant la locomotive à vapeur, par une surface en bois facilitant le roulement des chariots desservant les houillères. Un premier progrès consista à le revêtir d’une bande de fer malléable. Vinrent ensuite les rails en fonte, de faible longueur, reposant sur des dés en pierre ou en fonte. Ils furent remplacés par des rails laminés, d’abord en fer, puis finalement en acier, généralement posés sur traverses.


en partenariat avec : Rosny rail

15:00  A toute vapeur
Auditorium

Projection.
Programmation conçue par le Forum des images, destinée aux scolaires (des CP aux CE2) et consacrée à tous les moyens de transports.
- Bébé taxi, 7 min, de Tex Avery , 1947
- Une arrivée triomphale, 10 min, de Del Lord, 1924
- Le Petit mécano, 7 min, de Dave Fleischer, 1936
- A Toute vapeur, 10 min, de Monty Blanks, 1927
- L'Ecole des facteurs de Jacques Tati, 13 min, 1947
- Pédibus de Paul Dopff, 4 min, 1983


en partenariat avec : Périphérie

17:30  Prospectives des aides à la conduite automobile
Hall Concorde

Rencontre débat
Intervenant : M.Blosseville


en partenariat avec : INRETS